Domaines professionnels

Audit, fiscalité, fiduciaire

Audit

Dans un environnement complexe, dynamique et incertain, l’audit remplit une importante fonction de sécurité pour l’économie: il crée la confiance auprès des bailleurs de fonds, des clients, des fournisseurs et du large public.

 

L’expert-comptable a pour mission principale de contrôler et d’attester les comptes annuels et les comptes consolidés établis sur la base de normes comptables. Le lecteur du bilan obtient ainsi la garantie que la situation financière de l’entreprise est présentée conformément aux dispositions légales et aux normes comptables appliquées. Pour les bailleurs de fonds, le rapport d’audit constitue une condition importante à la formation d’une opinion sur l’entreprise – et ce d’autant plus qu’ils n’ont pas le droit de consulter les livres comptables de l’entreprise.

 

L’expert-comptable effectue en outre des révisions spéciales légales selon les prescriptions du code des obligations ainsi que d’autres missions d’assurance et fournit divers services connexes (p. ex. dans le domaine de la due diligence).

Fiscalité

Le conseil fiscal est un domaine du conseil juridique qui consiste à fournir une assistance dans des affaires relevant du droit fiscal. Les tâches professionnelles associées au conseil fiscal servent l’administration du droit fiscal, un bien commun important. Dans son travail quotidien, l’expert fiscal traite de tous les problèmes qui concernent les impôts sur le revenu, sur le bénéfice et sur la fortune ainsi que les impôts indirects. Le conseil aux personnes physiques et morales dans les relations intercantonales et internationales devient également de plus en plus important.

 

Le rôle de l’expert fiscal dans la pratique ne se limite pas à résoudre les problèmes fiscaux. Il s’occupe aussi de questions juridiques et de gestion d’entreprise. Un conseil fiscal optimal exige des connaissances dans tous les domaines économiques importants, tels que le financement adéquat des entreprises, l’évaluation des différents actifs du bilan ou encore l’évaluation d’entreprises.

Fiduciaire

Dans le cadre du conseil économique et fiduciaire, l’expert-fiduciaire met ses compétences de généraliste avant tout au service de particuliers et de petites et moyennes entreprises, afin de les conseiller dans toutes les questions économiques et commerciales, et ce, tout au long du cycle de vie de l’entreprise (de sa création à sa liquidation). L’établissement et la tenue de la comptabilité financière, y compris des livres auxiliaires, constitue le cœur de son activité. Les comptes annuels et intermédiaires sont ensuite dressés et évalués sur cette base.

 

Ses activités incluent aussi la mise en place de systèmes de calcul des coûts, le soutien à la planification financière et en matière d’investissement, ainsi que le conseil dans des questions de financement. Elles comprennent en plus le conseil dans des questions fiscales courantes et l’établissement de déclarations d’impôts ainsi que toutes les questions juridiques courantes, par exemple en matière de droit matrimonial et successoral.

 

À travers ses activités diversifiées, l’expert fiduciaire contribue à établir la confiance entre les clients, les autorités et les tiers.

Rapport de révision pour les sociétés ouvertes au public

Description de la responsabilité de l’organe de révision lors du contrôle des comptes annuels ou des comptes consolidés