04. mai 2016

La révision en tant qu’indicateur : les praticiens veulent une validation indépendante

Dans l’article du magazine alémanique KMU-Magazin, la position de l’organe de révision en tant qu’organe objectif de contrôle est traitée du point de vue des entrepreneurs et des praticiens. Voici l’avis de Peter Schmid, CFO et président du conseil d’administration du groupe Comat Releco : «La révision nous aide lorsqu’il s’agit de savoir si nous sommes sur la bonne voie.» Cet aspect est souligné par Peter Amrein, CEO de Zürichsee Medien. Il est d'avis que « pour les organes dirigeants et pour le département des finances,  le système de révision en place valide le fait que les actions effectuées dans le domaine de la comptabilité sont sérieuses et correctes ». L'auteur rappelle que les règles d’indépendance sont indispensables pour la révision externe et que le respect de cette règle correspond aux attentes du public, des investisseurs et de l’entrepreneur. Et bien plus encore : elle correspond aux intérêts innés de la profession en termes de pertinence et réputation, car une révision externe qui n’est pas indépendante possède une faible valeur.

Lisez l’article (en allemand) en entier rédigé par Michael Drosten, Rédacteur en chef et journaliste au magazine alémanique KMU-Magazin.

News actuelles et archives

L'ensemble des News, prises de position, rétrospectives de session parlementaire, communiqués et revues de presse de l'association faîtière est rassemblé dans les archives EXPERTsuisse ci-après. Pour effectuer une recherche, il est possible de combiner mots-clés et filtres.